Archive de la catégorie ‘Actu’

Concours de tee-shirts anti DRM

Le site Torrentfreak a eu la bonne idée d’organiser un concours de tee-shirts anti-drm. Les internautes étaient conviés à soumettre des visuels et désormais vous pouvez voter pour votre design préféré.

46 contributions ont été soumises et certaines d’entre elles sont très sympa. Les 3 design vainqueurs seront récompensés par un prix en cash et les tee-shirts seront produits et vendus pour 15$.

Voici mes deux préférés :

Tee shirt anti drm

Tee shirt anti drm

N’hésitez pas à aller voter pour votre design préféré…

Trouvé via ghacks.

Votez pour les meilleures photos de Flickr

Votez pour vos photos préférées parmi une sélection des meilleures photos publiées en 2006 sur Flickr.

Sur ce site, avec un système de vote simple, vous pouvez attribuer une note de 1 à 10 pour chaque photos.

Best of Flicker

Vous pouvez aussi directement visionner des miniatures de toutes les photos classées par note et un clic vous envoie sur la gallerie de l’auteur sur flickr, ce qui réserve souvent de très bonnes surprises.

Bref, si vous n’avez rien à faire au bureau, ça va vous changer les idées ;-)

Google se lance dans la pub au résultat

Après avoir inondé le monde de son (génial) modèle de publicité au clic, Google lance en beta une nouvelle formule de commercialisation basée sur la transformation (remplissage d’un formulaire, vente…).

Cette formule, bien connue dans le monde le l’affiliation sous le terme CPA (Coût par acquisition), s’applique très simplement : vous déterminez le prix que vous accordez à une action spécifique (par exemple 1€ pour un formulaire dument complété). Google vous facture ensuite ce tarif à chaque fois que cette action est réalisée.

Le système n’est proposé que sur le réseau de contenu de Google (c’est à dire les sites qui affichent des annonces, comme celui que vous êtes en train de lire) et il est facile de comprendre pourquoi.

En effet le réseau de contenu, à l’inverse du moteur de recherche en lui même, est victime d’une forte tendance à la fraude. Le webmaster qui met des annonces peut avoir tendance a cliquer (ou faire cliquer) sur ces annonces en utilisant des moyens détournés (comme des proxys).

Même si Google a développé de nombreux outils pour contrecarrer les fraudeurs, le réseau de contenu reste infiniment moins fiable que les classiques Adwords du moteur de recherche.

Avec cette solution, Google permet ainsi aux annonceurs qui avaient déserté son réseau de contenu d’y revenir grâce à un modèle beaucoup plus fiable.

Le principe de fonctionnement technique se base sur l’outil de tracking (suivi des conversions) déjà proposé par Google aux annonceurs. Il suffit d’indiquer un tarif face à une action programmée dans le suivi des conversions.

Pour l’instant en beta sur invitations et réservée aux annonceurs américains, on peut cependant que innovation ne devrait pas tarder à traverser l’atlantique…

Voir l’annonce de Google (en anglais)

Google : après l’avion, le T-Rex !

Toujours à la recherche de ce qui rendra son campus plus « cool », Google vient d’installer un squelette de tyrannosaure sur ses pelouses.

Le T-Rex de Google
Photo : Niall Kennedy

Face au terrain de Volley, on se sait pas s’il s’agit d’un message caché destiné aux concurrents, mais en tout cas la reproduction est impressionante de réalisme.

Ceci dit, après l’avion des patrons, plus rien ne semble arrêter Google dans sa course à la différenciation et à la vente d’un « esprit google » auprès des masses. Des investissements certainements rentables, puisque google garde irrémédiablement une image « cool » alors que son secret obsessionnel et certains choix éditoriaux douteux n’en font pas un modèle de transparence.

L’avion de Google repéré en Nouvelle Zélande…

Qu’il est bon d’être riche… On avait déjà entendu parler du dernier jouet des fondateurs de Google, Sergey Brin et Larry Page : un Boeing 767-200 réaménagé en appartement volant…

Le voici en photo, tel qu’il a été aperçu sur le tarmac de l’aéroport de Christchurch en Nouvelle-Zélande :

L'avion des fondateurs de Google

Le plan de l'avion Google Bien qu’entouré, comme toujours, d’un grand secret, l’aménagement intérieur de l’avion a été révélé à la suite du conflit qui oppose le designer de la cabine à la société qui opère le jet.

Chacun des fondateurs dispose d’une chambre et d’une salle de bains privée, le reste de l’avion étant réparti entre des salons et quelques sièges pour une cinquantaine de « happy few ».

Le designer a d’ailleurs révélé qu’une discussion sur la taille des lits entre Larry et Sergey n’avait pu être résolue qu’avec l’arbitrage d’Eric Schmidt, le CEO de Google !

En configuration « avion de ligne » le 767-200 peut transporter jusqu’à 180 passagers et est bien plus imposant qu’un jet d’affaires classique…

Aidez Scoopeo, téléchargez la toolbar Alexa ;-)

La blogosphère a pour désagréable habitude de se référer aux classements Alexa pour évaluer l’influence de tel ou tel acteur.

Ce qui n’a pas échappé aux utilisateurs fanatisés de Digg, qui, suite à un post sur le site, ont adopté la célèbre barre. Il faut dire que cela demande de l’abnégation, tant cet outil a été considéré jusque là comme un spyware.

L’effet a été immédiat (voir graphique ci dessous) : Digg a instantanément distancé ses concurrents.

Digg sur Alexa

Notez que cet effet puissant a aussi profité aux autres acteurs du monde geek, qui sont fréquentés par les mêmes utilisateurs.

Alors si vous voulez faire plaisir à votre Digg-like favori, vous savez ce qu’il reste à faire…

Sortie de Firefox 2 : l’équipe d’Internet Explorer bonne joueuse…

Si la sortie de Firefox 2 n’est certainement pas une bonne nouvelle pour Microsoft (qui tarde toujours à lancer son Internet Explorer 7, censé être un Firefox Killer), ça n’empêche pas l’équipe de développement d’Explorer d’être bonne joueuse.

Voici une photo du gateau reçu par la fondation Mozilla avant-hier :

Gateau Firefox 2

Une charmante attention qui montre que même dans le monde exacerbé du développement internet, la cordialité peut rester de mise…

Ceci dit la communauté du logiciel libre est aussi capable de s’autoquereller, très violemment même, comme dans les commentaires de cet post.

Les hackers s’attaquent à la bourse en ligne aux USA

Des hackers utilisant des spywares ont coûté des millions de dollars aux courtiers en ligne américains dans les dernières semaines, obligeant les sites à rembourser des milliers de clients.

Ameritrade a été le dernier courtier en ligne a révéler le problème, en remboursant plus de 4 millions de dollars à des clients lesés par les pirates durant le dernier trimestre.

Mais cette annonce n’est rien à côté de celle de E*Trade la semaine dernière, qui a déclaré avoir remboursé plus de 18 millions de dollars à ses clients pour les mêmes motifs.

Les courtiers insistent sur le fait que ces pertes sont conjoncturelles et que depuis des protections efficaces ont été mises en place. Ils tendent aussi à minimer la portée de ces affaires en les rapportant à des volumes globaux bien plus importants.

Il n’empêche que cette annonce n’est pas faite pour rassurer les consommateurs, qui se sentent à la merci de prédateurs capables de prendre la main sur leurs données personnelles.

Encore une occasion de rappeller que Firefox reste la meilleure prévention contre ce type de manipulations intrusives (en interdisant les spywares à la source, avec son incompatibilté Activex).

C’est fait ! La protection de l’iPod a été hackée…

La quête a été longue et Apple semblait invulnérable, régnant sur ses 88% de parts de marché du téléchargement légal aux USA avec son couple iPod-iTunes.

En gros le principe est simple : vous pouviez ajouter des musiques venant de formats ouverts (MP3, wav, aiff, etc.) dans votre iTune (et donc votre iPod), mais pour les chansons avec DRM c’était iTunes Music Store ou rien.

Mais un jeune hacker, qui avait déjà cracké la protection des DVD quand il avait 15 ans, a trouvé un moyen de débloquer cette fonctionnalité qui empéchait les utilisateurs d’iPod d’utiliser des chansons téléchargées sur des boutiques concurrentes.

Le hacker, Jon Lech Johansen, est un norvégien de 22 ans qui vit san San Francisco. Son exploit doit être exploité par la société Double Twist, pour qui il a réalisé ce hack.

Cette brèche dans son modèle s’annonce problématique pour le géant de la musique numérique et Apple n’a pas encore réagi à cete annonce.

Après Google et les belges, You Tube et les japonais…

Apparemment, les ennuis commencent pour You Tube, qui vient d’être obligé de retirer près de 30000 clips de sa base de données à la demande d’une société de droits d’auteurs japonaise.

A peine racheté par Google pour un montant qui semble à beaucoup surestimé, le site de partage de vidéos commence à connaître les problèmes de son glorieux aîné, condamné récemment par la justice belge pour diffusion illicite d’extraits d’article de presse.

Mais l’affaire You Tube est plus complexe : le site diffuse des milliers de contenus video copyrightés et l’on soupconnait déjà avant la vente à Google que les ayants-droits ne laisseraient pas faire…

You Tube

Cette jurisprudence nippone risque de conforter de nombreux ayants-droits dans leur volonté d’attaquer You Tube, surtout après le rachat par Google dont on sait que le portefeuille est bien rempli…

En réaction, You Tube a encore une fois enjoint ses utilisateurs de ne pas télécharger de matériel protégé. Mais est-ce que cela sera suivi d’effet ? Il est permis d’en douter…

La seule solution crédible pour You Tube serait de mettre en place une vraie modération pour rendre le site à son but initial : diffuser des vidéos perso.

Avec les moyens que vient de lui donner Google, ça ne semble pas insurmontable.