Calendrier

« juin 2007
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

l'actualité du web, des technologies et aussi quelques bons tutoriaux ;-)

Les Google gadgets désormais disponibles pour votre site web

Les Google gadgets qui pouvaient se positionner sur la home page Google peuvent désormais être inclus dans toute page web.

Tous les gadgets ne sont pas disponibles, certaines restrictions étant imposées, mais pour la pluspart ça marche et c'est très simple à utiliser : une simple ligne de code à intégrer.

Voici par exemple un jeu de Pac Man du meilleur effet (postez vos scores dans les commentaires) :



La liste des gadgets disponibles est déjà longue... La plupart sont encore en Anglais, mais ça devrait vite être adapté chez nous...

TVU Player : l'emule de la télé sur le web

TVU Player est un logiciel gratuit qui vous permet de regarder des dizaines de chaînes télés via internet.

Banal me direz vous ? Sauf que là, on parle de chaînes comme Fox, ABC, Cartoon Networks... Soit la possibilité de regarder en direct le dernier épisode de la saison 3 de Lost en même temps que le public US !

Encore limité aux chaînes US, il est intéressant de noter que le système se base sur un protocole peer-to-peer pour diffuser les images. En gros, il y a un diffuseur (qui numérise avec une carte la chaîne en direct) et chaque spectateur sert de relais pour la communauté.

Bien évidemment, et même si les pubs télé sont diffusées, on se doute que TVU se passe de l'autorisation des networks concernés. D'ailleurs la home page du logiciel ne paye pas de mine.

Bref, une sorte d'emule de la télé.

Le logiciel TVU

Si l'expérience reste balbutiante (qualité médiocre, débit aléatoire), ce logiciel préfigure le peer-to-peer en streaming, qui semble promis à un bel avenir. Bientôt, vous pourrez regarder un DVD chez vous et en faire profiter la terre entière !

Harmony : la télécommande du futur est arrivée

Avec la multiplication des appareils technologiques qui envahissent notre quotidien, l'enfer de la télécommande est devenu une réalité.

Déjà pléthoriques au salon (DVD, Box TV ou satellite, TNT, magnétoscope, chaîne Hifi, etc.), elles commencent à envahir le bureau, de plus en plus de PC (et de macs) étant pourvus de cet accessoire.

S'il existe déjà des dizaines de modèles de télécommande universelles, elles se caractérisent souvent par une programmation ésotérique et un look... de télécommande.

Si Philips a déjà bien préparé le terrain avec des produits haut de gamme, Logitech vient de faire un pas de géant avec sa télécommande Harmony.

Télécommande Logitech harmony

Très simple à paramétrer et avec quasiment tous les modèles de télécommande du marché dans sa base de données, Harmony vous permet de piloter tous vos appareils avec une interface intuitive et en couleur. Précisons que l'écran est tactile !

Des relais peuvent aussi être ajoutés pour une utilisation sur des appareils situés dans plusieurs pièces.

Seul défaut : un prix exorbitant de 499$ aux USA !

Halfnote : stockez et partagez vos informations confidentielles en ligne

Halfnote, petite webapplication développée par Aaron Boodman, est une sorte de notepad ultra minimaliste et ultra sécurisé.

Halfnote

Le principe est simple, il suffit de créer une note, puis de la sauver avec un identifiant (email) et un mot de passe.

La note est sauvée automatiquement au cours de la frappe. La sécurité passe par une encryption au niveau du browser (IE5+ ou Firefox 2.0) avant la sauvegarde sur le serveur. Ainsi, personne ne pourras accéder au contenu de vos fichiers, même en cas d'intrusion sur le serveur. C'est d'ailleurs pour tester ces fonctions d'encryption que le développeur a créé cet outil.

De plus, Halfnote travaillant en temps réel, il est possible de travailler à plusieurs en même temps sur une note, le serveur synchronisant les interventions des uns et des autres.

Hyper minimaliste et hyper simple d'utilisation, Halfnote saura se rendre indispensable pour partager des informations que vous ne souhaitez pas voir transiter par mail...

On imagine déjà l'usage que pourrons en faire les hackers ou tous ceux qui ont besoin de communiquer discrètement sur Internet.

Un virus PC dans les iPods Apple ? Oui c'est possible...

Le scénario tient un peu de la science fiction, mais l'iPod d'Apple s'est révélé être le propagateur d'un virus pour Windows XP.

En effet, la légendaire resistance de la marque aux virus et autres cheval de troie vient d'être battue en brèche, pour une bête erreur technique.

iPod Apple a reconnu que moins d'un pourcent des iPods 5.5G livrés depuis le 12 septembre étaient infectés par le virus RavMonE.exe, qui se diffuse via les unités de stockage (disques durs, clés usb...). Il a suffit que l'un des PC installant le firmware soit infecté pour que des milliers d'iPods soient inoculés.

Apple précise que le virus est en fait un worm, qui, s'il augmente la vulnérabilité de votre PC aux attaques, ne risque pas d'endommager vos données. De plus, si vous êtes équipéd'un anti-virus, le virus ne devrait pas passer la barrière.

Il n'en reste pas moins que cette bourde est quelque peu embarassante pour Apple, qui se contente pour l'instant de proposer des outils (payants) pour nettoyer le système des clients concernés.



Un des fondateurs de Wikipédia lance un projet concurrent : Citizendium

Larry Sanger, qui est l'un des fondateurs de Wikipedia, est prêt à lancer son propre site encyclopédique collaboratif, en compétition directe avec Wikipedia.

Ce nouveau site s'appelle Citizendium et sera en ligne dans quelques jours. Son principal argument réside dans la remise en cause du principe "tout le monde peut éditer" avec un contrôle éditorial plus strict.

Depuis longtemps, Wikipedia est mise en cause pour de nombreux articles "orientés", la rendant parfois peu fiable. Dans le système Citizendium, les visiteurs peuvent poster ou modifier des articles, mais le site emploiera des éditeurs qui controleront le contenu. Certains top-users pourront également se voir confier des droits identiques.

De plus, les utilisateurs devront s'identifier et signer leurs contributions de leur vrai nom.

Il va être intéressant de suivre ce projet, et surtout de voir s'il va inciter Wikipedia à adapter son modèle.