Calendrier

« juin 2007
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930

l'actualité du web, des technologies et aussi quelques bons tutoriaux ;-)

AVG Antivirus restera gratuit après le 15 janvier...

On lit un peu partout en ce moment que le célèbre antivirus AVG, gratuit pour un usage personnel, cessera d'être gratuit à partir du 15 janvier.

Il s'agit en fait d'une confusion, principalement due à la communication peu claire d'AVG, qui souhaite manifestement profiter de sa nouvelle version pour inciter ses utilisateurs à passer sur une solution plus complète, mais payante. C'est en tout cas, ce qui apparaît dans les alertes du logiciel.

En effet, AVG cessera bien de maintenir son logiciel dans sa version 7.1 le premier janvier, mais la nouvelle version (7.5) est d'ores et déjà disponible en version gratuite.

Il vous suffit donc de désinstaller la version 7.1 et de réinstaller la version 7.5 pour continuer de bénéficier gratuitement de la protection de cet excellent antivirus, bien plus rapide et moins envahissant que la plupart des solutions payantes, à commencer par Norton Antivirus. De plus, c'est un des rares antivirus à être disponible pour Windows comme pour Linux.

Si vous n'êtes pas encore équipé d'un antivirus gratuit, sachez que d'autres alternatives existent, comme Antivir ou Avast (en français).

Aidez Scoopeo, téléchargez la toolbar Alexa ;-)

La blogosphère a pour désagréable habitude de se référer aux classements Alexa pour évaluer l'influence de tel ou tel acteur.

Ce qui n'a pas échappé aux utilisateurs fanatisés de Digg, qui, suite à un post sur le site, ont adopté la célèbre barre. Il faut dire que cela demande de l'abnégation, tant cet outil a été considéré jusque là comme un spyware.

L'effet a été immédiat (voir graphique ci dessous) : Digg a instantanément distancé ses concurrents.

Digg sur Alexa

Notez que cet effet puissant a aussi profité aux autres acteurs du monde geek, qui sont fréquentés par les mêmes utilisateurs.

Alors si vous voulez faire plaisir à votre Digg-like favori, vous savez ce qu'il reste à faire...

Flash Earth : comparez les cartes des principaux sites de géolocalisation

Vous avez l'habitude de Google Maps, mais peut être auriez vous une meilleure définition en passant par un autre service ?

Flash Earth a été développé pour vous permettre de switcher entre les différents fournisseurs à partir d'une même vue.

Simple et efficace, l'interface en flash plein écran (enfin, plein navigateur) vous permet de comparer en cliquant dans le menu à gauche.

Flash Earth

Evidemment, les excellentes cartes de Geoportail en sont absentes, le désormais célèbre service français de cartographie online n'ayant jamais pris la peine de développer une API.

Un outil simple et efficace, qui montre à quel point flash sait s'adapter à des technologies à priori plutôt orientées Ajax.

Vlite : une cure d'amincissement pour Vista

On l'a dit et répété : Windows Vista est gourmand, très gourmand... En RAM, en espace disque, en puissance processeur... A croire que Microsoft l'a créé dans l'unique but de booster les ventes de PC survitaminés.

Mais si l'on y regarde de plus près, toute cette débauche de mémoire est souvent utilisée pour des fonctionnalités dont on peut se passer...

En effet, Microsoft a voulu concevoir un système hyper complet, ce qui explique d'ailleurs son retard phénoménal. Mais l'utilisateur lambda n'a pas nécessairement besoin de toutes ces fonctionnalités, qui sont d'ailleurs souvent des adaptations de sharewares ou de logiciels remplissant parfaitement leurs fonctions sous XP.

Heureusement, Vlite a été développé pour maîtriser cette inflation de la richesse fonctionnelle du nouveau système d'exploitation de Microsoft.

Son principe est simple : Vlite supprime les composants indésirés avant même l'installation du système. En fait, le logiciel recrée une image ISO du système, allégé des fonctionalités non essentielles.

Pour l'utiliser, il vous suffit de copier Vista du DVD d'installation vers votre disque dur. Ceci fait, indiquez le dossier à Vlite, qui s'empressera de l'analyser. Ensuite, il vous suffit de cliquer sur l'onglet 'Components' qui affiche les (nombreux) programmes que vous pouvez retirer le l'installation. En faisant passer votre souris sur les programmes vous aurez un apercu de leurs fonctions. Certains sont affichés en rouge : cela signifie que leur suppression risque d'affecter le fonctionnement du système, généralement avec des explications dans le texte.

Les composants sont classés par catégories comme 'Drivers', 'Multimedia' ou 'Games' (jeux). Quand vous sélectionnez un composant pour le supprimer, sa taille s'affiche. Par exemple (voir copie d'écran ci dessous), le module "Tablet PC" (qui permet d'utiliser un stylet sur un écran tactile, donc a priori pas votre cas, pèse plus de 400 Mo !

Vlite

Une fois votre sélection terminée, vous aurez deux options pour créer votre nouvelle image. Si vous choisissez de reconstruire les fichiers d'installation, vous obtiendrez une ISO plus légère que le DVD original, dans l'autre cas ce sera la même taille. Quel que soit votre choix, les fonctionnalités choisies seront bien supprimées lors de l'installation.

Le développeur affirme sur son site que l'on peut créer une installation de Vista proche de la taille d'un CD (environ 900 Mo).

Utiliser Internet Explorer et naviguer dans les fichiers d'un Windows XP non activé

Quand vous installez Windows XP vous avez 30 jours pour activer votre système. Au delà, c'est le rideau noir, vous ne pouvez plus rien faire.

C'est le scénario catastrophe et pourtant... Microsoft a laissé (volontairement ?) une faille énorme pour contourner ce problème.

Un fois que vous avez essayé de vous connecter au système, un message d'erreur apparaît, vous invitant à activer Windows. Dites Oui et vous arrivez sur un écran "Activez Windows". A ce stade, faites la combinaison de touche Windows + U sur votre clavier et cliquez sur l'icône représentant un ordinateur dans le coin en haut à gauche. Sélectionnez "A propos du narrateur" dans le menu déroulant qui devrait vous proposer alors un accès au site de Microsoft.

Dès lors, vous êtes sous Explorer et pouvez surfer sur le web en toute tranquillité. Envie de voir vos fichier ? Il suffit de remplacer l'url par une adresse de fichier local (genre "C:\monfichier.txt).

Et voilà ! En deux secondes vous avez accès à toutes vos infos !

Bien sûr, cette ruse n'est valable que temporairement, mais elle peut vous sortir d'affaire, surtout si vous ne voulez pas activer ce fichu Windows et passer à Ubuntu, sans vouloir payer juste pour récupérer quelques fichier...

Ragtag : visualisez vos visiteurs sur une carte Google Maps

Décidemment, la mode est aux outils statistiques visuels. Après Crazyegg, déjà présenté dans cet article, voici un nouveau service qui vous permet de visualiser la provenance de vos visiteurs sur une carte Google Maps.

Gratuit pour l'instant, RagTag est très simple d'utilisation : une ligne de code à insérer dans vos pages (ou mieux, votre template) et c'est parti.

Au bout de quelque temps, voici un apercu du résultat :

Cartographie Ragtag

Sympa pour voir d'ou provienne vos visiteurs.

Un seul reproche : la carte est statique et ne bénéficie pas des capacités de zoom de l'API Google Maps. Il aurait été plus malin de représenter les visiteurs avec les marqueurs classiques de Google Maps afin d'autoriser le zoom.

Mais il s'agit encore d'une version béta et espérons que les développeurs ne vont pas s'arrêter en si bon chemin...

En effet, l'API Google Maps autorise de nombreuses possibilités, comme le changement de représentation dans ses marqueurs selon certains critères (densité par exemple, avec des couleurs représentant un nombre de visites) et permettrai d'avoir des visualisation par pays, par villes...

Encore un petit effort donc avant d'en faire un outil vraiment puissant...